On m’a vaguement défiée de faire ces petites choses adorables. On s’imagine devoir jouer de la poche à douille, faire plusieurs cuisson, du collage, du Tetris même. Et en fait tout ceci n’est qu’une question de boudins qui se font des câlins. Voyez plutôt.


Il vous faut :

125g de beurre, assez mou pour qu’on le fasse un peu mousser dans le batteur.
250g de farine
125g de sucre
20g de poudre d’amande
1 oeuf
Et du cacao en poudre pour colorer et donner un peu de goût aux différentes pâtes.
Ici j’ai utilisé un cacao en poudre aux épices, trouvé à Noël chez Nature et découvertes. Il sert normalement à faire du chocolat chaud de Noël mais j’ai trouvé que la poudre d’amande et les épices pouvaient pas mal s’entendre.

Il faudra faire cuire à 180°C pendant 12 minutes environ, selon la taille, peut-être un peu plus. Il faut qu’ils soient un peu dorés autour en gros.

Les petites astuces :

– Remettre la pâte que l’on ne travaille pas au frais. C’est plus simple de l’assembler et de la découper lorsqu’elle est un peu ferme.
– Rouler le plus possible le gros rouleau de 6 boudins, pour qu’ils s’intègrent bien les uns aux autres et ne se détachent pas à la cuisson.
– Ne pas essayer de les faire parfaitement identiques les uns aux autres, et ne pas se fâcher si le boudin le plus foncé ne fait pas complètement le tour du boudin clair. C’est ce qui va faire la diversité des tâches et rendre l’effet plus réaliste.

La cool musique :

As usual disons-le, c’est True Summer de Point Point.
Et puisqu’on se dit tout, leur label Record Record fait une soirée de lancement de leur dernière merveille Filet Mignon IV, à la machine du Moulin Rouge, vendredi soir. Ca peut être vraiment cool … JE DIS ÇA.

Bon ap’
Et coeur avec l’ordinateur. <3